/ ArticleÀ faire

LA RANDONNÉE À LA RÉUNION

🔎 Index     1\ QUELQUES RANDONNÉES  •  2\ CONSEILS PRÉLIMINAIRES  •  3\ LE MATÉRIEL ADÉQUAT SUR L’ÎLE

La Réunion est un véritable paradis pour les randonneurs, attirant de par ses paysages magnifiques, son climat doux, ses centaines de kilomètres de sentiers balisés et son relief abrupt qui pique les mollets. Une visite de l’île est indissociable de quelques belles randonnées, qu’importe leur difficulté.

Voici quelques conseils pour découvrir l’île à pied !

 

Randonnée Réunion

 

1- QUELQUES RANDONNÉES

Pour commencer, voici les plus beaux endroits où randonner sur l’île. C’est là qu’il faudra aller en priorité !

 

LE CIRQUE DE CILAOS

[VOIR SUR MAPS]

Évidemment, les trois cirques de l’île sont des espaces rêvés pour la randonnée.

Cilaos, accessible en voiture depuis Saint Louis, est apprécié pour la beauté de ses paysages, résultats d’un microclimat tempéré. Les circuits sont nombreux, et il y en a pour tous les niveaux. Que vous ne projetiez de ne marcher que quelques kilomètres ou envisagiez de faire l’ascension du sommet de l’île, vous devriez vous amuser.

 

Le climat tempéré donne au cirque des teintes métropolitaines

 

Voici quelques balades sympas ! Liens vers randopitons.re, super site pour la randonnée.

 

Le petit village est aussi très sympathique ! Dans la rue principale, vous trouverez de nombreuses petites boutiques, des terrasses, de petits restaurants ainsi que de multiples gîtes. Ses thermes, situés à quelques pas derrière l’église, sont les seuls de l’île à être encore en service.

En savoir plus ➡️ QUE FAIRE À CILAOS ?     ➡️ LE PITON DES NEIGES

 

LE CIRQUE DE MAFATE

[VOIR SUR MAPS]

Que dire de Mafate, si ce n’est que c’est absolument mythique. À la fois beau et immense, c’est un endroit vraiment à part sur l’île, et un terrain de jeu de choix pour les randonneurs. Contrairement aux deux autres cirques, il n’est accessible qu’à pied (et en hélicoptère). Ses sentiers sont réputés difficiles, à juste titre.

 

Mafate fait les choses en grand

 

Voici quelques balades sympas !

 

Tous ces circuits naviguent entre les différents îlets (= hameaux) présents dans le cirque. Composés de guère plus de quelques maisons, ils permettent néanmoins aux visiteurs désireux de visiter Mafate sur plusieurs jours de trouver un gîte où faire étape. Difficile de faire plus authentique.

En savoir plus ➡️ QUE FAIRE À MAFATE ?

 

LE CIRQUE DE MAFATE (SANS Y DESCENDRE)

Tout le monde n’ayant pas forcément la condition ou le temps de descendre à Mafate, voici donc dans les lignes qui suivent quelques balades permettant d’avoir un aperçu du cirque – sans y mettre les pieds ! 😉

La petite boucle de Cap Noir est selon moi la randonnée la plus courte permettant d’avoir un aperçu sur Mafate, avec un excellent rapport effort/paysages. On ne peut ni faire beaucoup plus court, ni beaucoup plus beau. Partant de Dos d’Âne, dans les hauts du Port, la vue qu’elle offre sur le cirque est exceptionnelle.

[Circuit facile – 3km – 2h]

 

La vue depuis Cap Noir

 

Le sentier de l’îlet Alcide, partant du Maïdo dans les hauts de Saint Paul, offre un joli point du vue sur une partie du cirque. La randonnée s’effectue majoritairement dans la superbe forêt des hauts, l’une des plus belles de l’île. Au retour, il y a constamment des troupeaux de vache, donc faites très attention !

[Circuit moyen – 19km – 6h30]

 

À gauche le cirque, à droite le sentier

 

Longue crête enfermant Mafate, le Grand Bénare, culmine à près 2898m d’altitude, ce qui en fait un des plus hauts sommets de l’île. La randonnée, partant du Maïdo, longe cette crête appelée Grand Bord et permet d’avoir une superbe vue sur le cirque durant toute l’ascension. Le retour peut se faire par le chemin de la glacière.

[Circuit difficile – 18km – 6h]

 

À gauche le cirque, en face le Grand Bénare

 

LE CIRQUE DE SALAZIE

[VOIR SUR MAPS]

Salazie est le cirque le plus accessible de l’île, depuis une unique route partant de Saint André. Il s’agit d’un des endroits les plus pluvieux au monde, comme peut en témoigner sa végétation verdoyante et les nombreuses cascades à découvrir. Autant dire que pour les randonneurs, il y a aussi de quoi faire !

 

L’humidité du cirque permet à la végétation de s’épanouir

 

Voici quelques balades sympas !

 

Dans le village, les points d’intérêts sont multiples. On peut entre autres parler d’Hell Bourg, quartier pittoresque avec ses nombreuses villas créoles, où il est possible de faire quelques petites visites culturelles sympathiques. Les ruines des anciens thermes sont aussi accessibles.

En savoir plus ➡️ QUE FAIRE À SALAZIE ?

 

LE PITON DE LA FOURNAISE

[VOIR SUR MAPS]

Impossible de venir à la Réunion sans aller volcan, qui est l’occasion d’une belle randonnée. Partant du point de vue du Pas de Bellecombe, dans les hauts du Tampon, le sentier du Piton de la Fournaise permet d’aller jusqu’au cratère du Dolomieu, énorme caldeira de quasiment 1km de diamètre.

C’est une superbe randonnée, permettant de marcher sur les coulées refroidies de l’immense enclos, avant d’attaquer l’ascension du volcan. Partez avant l’aube ! Aussi, même sans faire la randonnée en entier, il est incontournable de descendre dans l’enclos et d’aller jusqu’au Formica Leo, petite cheminée emblématique.

Dans les alentours, vous trouverez de nombreux autres circuits.

En savoir plus ➡️ LE PITON DE LA FOURNAISE

 

Au premier plan le Formica Leo, au second le Piton de la Fournaise

 

LA FORÊT DE BÉBOUR/BÉLOUVE

[VOIR SUR MAPS]

En dehors des cirques et du volcan, vous trouverez aussi de nombreux circuits dans les magnifiques forêts de Bébour et Bélouve. Inutile de parvenir à les distinguer réellement l’une de l’autre, l’essentiel est de savoir qu’elles font un endroit particulièrement propice à la randonnée 😃

L’épaisse forêt est assez prenante, et les jours de brouillard donnent une atmosphère particulière à cet endroit. Situées au centre de l’île, ces deux forêts surplombent les cirques de Cilaos et Salazie, et s’étendent jusqu’à la Plaine des Palmistes. On peut donc y accéder par divers endroits.

Un peu plus loin se trouve Takamaka, et son point de vue, où on compte aussi quelques belles randonnées.

 

Un sentier dans la forêt de Bélouve

 

2- CONSEILS PRÉLIMINAIRES

Voici quelques recommandations à prendre en compte pour aller crapahuter en altitude.

 

ÉVOLUER EN HAUTE MONTAGNE

Un bon nombre de voyageurs ont tendance à l’oublier, mais les sommets de l’île appartiennent déjà au domaine de la haute montagne. Hors, à partir d’une certaine altitude, les randonneurs sont plus facilement soumis à :

  • des changements météorologiques rapides, accompagnés de phénomènes intensifiés ;
  • des défaillances physiques, avec de gros coups de mou, des maux de tête, nausées ou vertiges.

Comme vous n’avez probablement ni envie de vous retrouver à 3000m d’altitude en plein orage ni envie de d’être rapatrié en hélicoptère après une hypoglycémie, je vous invite à être prudent(e) et suivre les conseils ci-dessous.

Il ne s’agit pas de dramatiser, tout se passera très bien pour 99,99% des randonneurs, mais simplement d’avoir conscience des risques pour mieux les appréhender.

 

VOIR TROP GRAND

N’ayez pas les yeux plus gros que les mollets ! Beaucoup de visiteurs, optimistes, se lancent dans des randonnées trop longues ou accidentées. Autant vous dire que toute notion de plaisir peut rapidement disparaître.

10km à la Réunion ne sont pas 10km en métropole – excepté peut-être dans les Alpes/Pyrénées. Le relief est particulièrement exigeant, les chemins sont souvent techniques, et il est facile de surestimer ses capacités.

Donc avant de vous lancer dans une randonnée, assurez vous de pouvoir la terminer sans trop de problèmes, quitte à dans un premier temps s’essayer à des distances plus courtes avant de s’autoriser à faire de longs circuits.

 

PRÉVOIR TROP PEU

Avant de partir dans une grande randonnée, préparez avec attention votre matériel. Prévoyez de quoi vous habiller par tous les temps, et de quoi boire et manger à votre faim.

Beaucoup de randonneurs sont surpris par le froid, aussi bien que par le chaud. Alors qu’il peut faire -2°C le matin au Piton des Neiges, le mercure peut monter à plus de 35°C en journée dans le four qu’est Mafate. Les écarts de températures sont grands, donc n’hésitez pas à prendre une large palette de vêtements.

De plus, personne n’étant à l’abri d’une petite hypoglycémie, prévoyez toujours de quoi vous alimenter. Pareil pour la boisson, apportez de l’eau en abondance, les points où se réapprovisionner sont peu nombreux.

 

3- LE MATÉRIEL ADÉQUAT SUR L’ÎLE

Partir en randonnée mal équipé, c’est irresponsable. Peu importe votre âge, votre sexe, votre condition physique, il y a un minimum de choses à prévoir lorsque vous sortez plusieurs heures. J’ai déjà partagé cette liste dans mon article sur le trail (y accéder en cliquant ici) mais elle vaut aussi pour la randonnée. La voici :

  • Un téléphone ; il peut vous sauver la vie.
  • Des lunettes et une casquette ; on ne peut imaginer la chaleur sur certains sentiers à découvert.
  • De la crème solaire ; elle va de paire avec les lunettes et la casquette.
  • Une lampe frontale ; le soleil tombe très vite sous les tropiques !
  • Des pansements ; ne laissez pas une ampoule ou une petite plaie gâcher votre plaisir.
  • Une couverture de survie ; c’est indispensable en montagne.

 

 

CONCLUSION

La Réunion est une terre à arpenter les baskets au pied, les randonneurs ont vraiment de quoi s’amuser. Alors si vous aussi vous souhaitez découvrir l’île par ses sentiers, préparez bien vos balades, partez équipé(e), et vous devriez pouvoir profiter de quelques panoramas pour le moins sympathiques.

Articles complémentaires :

➡️ LES MEILLEURES ACTIVITÉS À LA RÉUNION

➡️ LE TRAIL À LA RÉUNION

➡️ LA RÉUNION AVEC UN ENFANT

 

Clément Morel 🌴

Fasciné par son île, Clément aide chaque mois plusieurs milliers de visiteurs à organiser leur séjour à la Réunion. Ce créole amoureux des grands espaces partage tous ses meilleurs conseils, astuces et bons plans à ceux qui veulent des vacances uniques et inoubliables sous les tropiques… En savoir plus